Prévention et traitement du mal des montagnes


Version imprimable

Environ un adulte sur quatre qui fait une ascension à plus de 2000 mètres peut souffrir du mal des montagnes, une maladie sévère et potentiellement mortelle. Le risque d’en souffrir dépend directement de la vitesse d’ascension et de l’altitude atteinte, et non pas de la forme physique. Le mal des montagnes peut être évité en adoptant des mesures préventives qui peuvent inclure la prise d'une médication.

Pour vérifier si ces mesures préventives s'appliquent à votre destination, vous n'avez qu'à consulter l'outil Info-destination.